Ces hommes qui sont indispensables

Publié le par Fleur de soleil


La fin de l’année arrive, et les sollicitations pour les calendriers commencent. J’ai eu la visite des pompiers, à qui je prends  volontiers le calendrier car se sont les seuls à faire correctement leur travail, du moins chez moi !

Ça m’a donné envie de me pencher un peu sur leur histoire, et de vous la faire partager.

 

Les communications avec la ville étant jadis difficiles, chaque village se devait d'avoir -pompierssur place un corps de pompiers bénévoles prêts à intervenir à tout moment en cas d'incendie. Recrutés parmi les artisans, les cultivateurs et les commerçants du pays, les volontaires se réunissaient un dimanche par mois pour faire leur exercices d'entrainement et contrôler l'état du matériel, notamment de la pompe. Elle était très lourde, montée sur un chariot à bras, et son transport mobilisait la force d'au moins quatre hommes. A défaut d'une pompe à incendie dans le village, ils utilisaient l'eau de la mare communale. Au son du tocsin, qui annonçait qu'un feu s'était déclenché, les pompiers quittaient immédiatement le champ ou l'atelier.

Aujourd’hui, il existe trois statuts de pompiers en France : les militaires (Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris / Bataillon des Marins Pompiers de Marseille) autour de

11 000 ; les professionnels (ayant statut de fonctionnaires territoriaux), à peu près

35 000 ; et les volontaires aux alentours de 200 000. Les chiffres sont en eux-mêmes assez parlants : sans le volontariat, le service public de secours des pompiers n’existerait pas, notamment dans les zones rurales. Les modalités d’engagement, de formation et de rémunérations sont très variables d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours à l’autre.

Les pompiers volontaires  sont engagés pour cinq ans. Leur engagement est renouvelé par tacite reconduction, mais est subordonné à la vérification périodique des conditions d’aptitude physique et médicale. Ils doivent pouvoir concilier leur engagement bénévole avec leur activité principale, ils ont  un droit à la disponibilité : leur employeur est tenu de les autoriser  à s’absenter lorsque des missions d’urgence doivent être accomplies.

PompiersEn quelques années, les exigences professionnelles se sont considérablement accrues : l’augmentation de l’activité opérationnelle dans les secteurs urbanisés (les populations les plus défavorisées ayant plus souvent recours aux services publics gratuits), la plus grande technicité liée aux feux urbains  mais aussi la plus grande sollicitation de services de secours polyvalents (depuis l’ascenseur bloqué aux violences urbaines en passant par les accidents de la route...), tous ces éléments ont contribué à cette professionnalisation grandissante. Le bénévolat s’est transformé en volontariat et les pompiers volontaires sont dorénavant rémunérés sous forme de vacations horaires et d’une " prestation retraite ", lorsqu’ils ont accompli au moins vingt ans de service.

 

Quoi qu’il en soit, les pompiers, quel que soit leur statut, sont des gens formidables et qui méritent tout notre respect.

Publié dans Ma grange à papotes

Commenter cet article

Lucie 21/12/2012 09:22


bel article!

luna 26/03/2012 12:50


un métier a revaloriser!!


le 15 mars 2011 j'ai eu ma maison entierement brulée


merci messieurs les pompiers!!


mon fils de 15 ans était dans la maison!!


encore merci


a bientot


Luna

nini 17/11/2011 09:31



Ils font vraiment un travail formidable!!! risquer leurs vie pour sauver celle des autres est un act de bravour a mon sens!!


ma belle soeur est pompier volontaire et mon beau-pére aussi


gros bisous miss 



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 22/11/2011 18:31



Je les admire énormément, moi aussi j'ai des pompiers dans mon entourage. Bisous nini



Pichenette 16/11/2011 21:12



Oups! Tu as bien fait d'en parler. Il faut garder des sous pour les étrennes!



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 22/11/2011 18:29



Heureusement que je suis là !!



cathy 16/11/2011 13:51



coucou !!! ha oui tout à fait d'accord avec toi ! je les admire vraiment (et pas seulement pour le prestige de l'uniforme hein ?? ) c'est vrai que c'est très courageux d'etre pompier encore plus de nos jours ! moi aussi je prends toujours leur calendrier parce que vraiment c'est peu par rapport à tout ce que eux
font !! bravo pour cet article !


bisous bisous il faudra que je vienne voir plus en détail tes derniers articles car là en ce moment c'est la folie complète ! je fais le marché de ste catherine samedi et dimanche ! je suis très
en retard je te raconte pas !!!


bisous bisous à bientot



*.:。✿*Fleur de soleil*✿。:.* 22/11/2011 18:29



J'espère que le marché s'est bien passé, je vais venir voir ça. Comme tu vois moi non plus je n'ai pas beaucoup de temps pour venir sur les blogs mais j'essaie d'être un peu présente quand même.
Bisous bisous